Passage Henri BOUGEARD à Guichen

Passage Henri BOUGEARD

Résistant Fusillé le 30 décembre 1942

Ce passage se situe entre la rue du Général LECLERC et de la rue Victor EDET face à l’ancienne salle paroissiale.

Naissance 

Henri Baptiste BOUGEARD est né le 04 mars 1909 au lieu dit la Tirelais à Guichen (Ille et Vilaine), fils de Joseph, et de Reine DESPRES, tous les deux cultivateurs.

Ses études terminées, il apprends le métier d’électricien.

En janvier 1941, célibataire, il adhère à un groupe de résistance.

Arrêté en septembre 1942 à Guichen, incarcéré, puis condamné à mort le 22 décembre 1942, et fusillé le 30 décembre 1942 au champ de tir de la Maltière à Saint-Jacques de la Lande près de Rennes avec 24 autres résistants.

Décès

Le 30 décembre 1942 à la Maltière à Saint-Jacques de la Lande (Ille et Vilaine).

Inhumé au cimetière de Guichen, sur  sa tombe on peut lire « fusillé par les Allemands le 30 Xbre 1942 »

Décorations

En 1945, la Croix de guerre lui fût décernée à titre posthume et le 26 mars 1973, il fut déclaré « Mort pour la France »

Le nom de Henri BOUGEARD figure sur 4 monuments aux morts, à Guichen, à Rennes sur le monument de la résistance, au Panthéon de l’hôtel d Ville de Rennes, et sur la stèle de la Maltière à Saint-Jacques de la Lande.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *