L’origine du nom de Pont-Réan

Le vieux pont romain (en le démolissant, on a trouvé des pièces de monnaie à l’effigie de Jules César) a donné une partie de son nom au bourg.
Le village de Pont-Réan a la particularité d’être partagé entre trois communes : Guichen, Bruz et Goven.

On peut expliquer les différentes écritures de Pont-Réan par de simples fautes d’orthographes mais ci-dessous vous trouverez quelques pistes  :

Selon différentes origines du mot Réant :
Réance qui au 13ème siècle signifie « jet d’eau » ;
Raïant le participe passé du verbe raiier qui signifie « couler » donc « eau qui coule sous le pont » ;
Reance qui signifie e au 14ème siècle « rançon », mot venant de réant ;
Réan pourrait aussi être une déformation de « redevance » ou de « reance ». C’est une autre origine donnée par un ancien instituteur, qui précise que le péage au pont, institué par les Romains, fut maintenu par les seigneurs du pays. Une certaine somme demandée pour certains services et toujours la même leur était « redue » d’où « redevance » ou « reance ».

Selon différentes orthographes de « Pont-Réan » rencontrées au fil du temps :
– PONTREANT : carte géographique de Nicolas Sanson d’Abbevile datant de 1650er et carte marine hollandaise de 1693 de Romain de Houge,
– PONTREAU : carte départementale d’Ille et Vilaine de 1715,
– PONTREANE : carte routière de l’ingénieur géographique Michel édité par Desnos en 1765,
– PONTREAN : altas encyclopédique de Rigobert Bonne en 1777 et N. Desmarets,
– on note par ailleurs « Pontriant ».

Ces informations vous donnent ainsi une variante des noms. Si vous trouvez d’autres renseignements, vous pouvez nous contacter ici : https://aphgpr.fr/contact

Bien à vous.