La guerre des patois

La PETITE HISTOIRE dans LA GRANDE.

Les langues entrent dans notre patrimoine quelque soit sa région.

Les lois Jules FERRY rendant l’école gratuite, laïque et obligatoire datent de 1881 et 1882. Mais une des conséquences de cela est la stigmatisation des patois: le breton, l’occitan… En effet, la langue unique est un moyen de développer un sentiment d’union nationale. La guerre aux patois va durer pendant des décennies. Leur utilisation à l’école est strictement interdite, et un élève surpris à parler patois est punit. Quelques années plus tard, Emile COMBES, homme politique, déclare que  »le breton se prête moins que le français à exprimer des idées nouvelles dont la langue française est l’admirable messagère ». Il fera interdire également les prêches dans les églises en patois. En 1903 et 1905, avant la séparation de l’Eglise et de l’Etat, plusieurs prêtre ne seront pas rémunérés suite au  »délit de la langue bretonne ».

Extrait de l’année à bloc – Histoire de France en 365 jours (2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *