Hommages à l’Ecole Saint-Martin de Guichen.

HOMMAGES AUX ARBRES CENTENAIRES.

Elle n’se fanera plus La fleur qui s’est tue La fleur du pommier Pour qui février Sonna dernière heure Ce fut un crève-coeur Pour tous ces gamins Venant au jardin.

Ils ne chanterons plus, Les oiseaux non plus La coquille dorée A jamais brisée ; Quand c’était l’école faisant farandole Autour du tilleul Ce très cher aïeul ; Lorsqu’il parfumait La cour de récré Bientôt s’annonçait La fin de l’été.

Il n’se dressera plus Surveillant la cour, Il ne vivra plus Forteresse d’amour !

Les enfants l’aimaient, Parfois se cachaient, Ou posaient leur front Sur l’immense tronc Tant il était fort Tout,, sauf un décor : Ignorant sur sont sort… Il subit la mort , Vit celle de ses frères Branche par branche par terre, Celle des animaux Tombés dans le l’cahot !

Et puis les pelleteuses A l’allure hideuse Sont entrées en scène Déployant leur haine…

Enfin, pas le leur, Celle des « supérieurs » Ceux dont les fonctions Confondent bonnes actions Et rentrées d’argent ; Se sentant puissant, Comme tout beau parleur ! Projet prometteur…

Cet « îlot de vie » Offre des cabanes, Miniatures persannes : Pas bleues, juste du gris.

Cet îlot « fini » Fier de ses cabanes Abritant bécane Mission accomplie !!!

Mais, les enfants jouent, Je n-ai pas vu où !.. Où sont les jardins Promis sur le dessin?

Accéder au rêve Car besoin de trève Connaître son destin Poursuivre son chemin M’a ouvert les yeux…

Aujourd’hui il pleut ; J’regarde l’horizon : Là plus d’unissons.

N’oublions jamais Veille de printemps S’arrête le temps Sauf la chouette effraie ! 

J’n’aurais jamais cru Vivre après une hécatombe Telle après une bombe Dans cette petite rue !!!

Nous étions en  »guerre » « Bouffant » d’la poussière Ployant dans le bruit Mais pas au mépris…

Il fallait survivre Surtout pas mourir ! Peu de gens l’ont vu Encore moins l’ont cru…

Alors aujourd’hui, DEUX ANS DE NOTRE VIE Sont hélas passées… Sachez y penser !

SACHEZ RESPECTER ENFANTS D’SAINT MARTIN ANCIENS DE GUICHEN ET L’ARBRE TOMBE… ET L’ARBRE TOMBE. 

Année 2015 – 16 – 17.

2 Replies to “Hommages à l’Ecole Saint-Martin de Guichen.”

    • joel Post author

      Bonjour,
      Il n’est pas de moi !
      La personne qui me l’a remis a préféré restée anonyme.
      Elle m’a autorisée à le publier.
      Tout est à l’honneur de cette habitante.
      Cordialement
      Joël

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *