Chanson de Guichen « air Vieux Poupoule »

1er couplet

Parlons donc un tout petit brin des braves gâs de Guichen. Quand a la fin de chaque jour aux filles ils font la cour. Ils s’en vont du côté de Laille se promener par les prés. Sur Bagatzy a de l’écho c’est vraiment rigolo. P’tite mignonne p’tite friponne. Viens Viens donc au bras de ton bon gâs Guichenas Ah ah’ p’tite mignonne p’tite friponne Viens; A la halte deux à deux se balader un peu (bis)

2ème couplet

Il parait que les gâs de Guignen sont tous de vrais malins. Pour vendre une bête au marché y a pas d’aussi câles. Avec ça pas des plus commodes quant il s’agit d »retablir l’ordre. Ce n’est pas chose très aisée quand ils se donnent une tripotée.  J’aimerais mieux me cavaler que d’être dans l’échauffourée. Viens Jean Pierre mon vieux frère Viens. V’là Mrs les Pandares qui Viennent nous mettre dehors. Ah ah!Viens Jean Pierre mon Vieux frère viens. Parce que si on restait J’aurais p’t’etre un procès (bis)

3ème couplet

Les jours de fête c’est à Goven que l’on s’amuse bien. Les jeunes filles des alentours dans leurs plus beaux atours. S’en vont bravement et fièrement à la recherche d’un amant. Et c’est alors qu’il faut les voir avec leurs grands yeux naie. Regardant en passant quelques garçons épatants. Je n’ose, je n’ose pas vraiment. T’inviter à danser et te dire de m’embrasser. Ah! ah je nose pas vraiment. T’inviter et te dire de m’embrasser (bis).

4ème couplet

Revenant gaiement et tardivement de la foire Saint-Jean. Les gâs domestiques de Baulon se trouvant un peu ronds. V’là qu’en passant par Lassy le moins cuit d’entre eux dit. Allons donc prendre une Vieille chopine la-bàs tout chez macousine. En fumant une pipée ça va nous ravigoter. Salut cousine ma chère cousine bonsuère . Vite depêche tai nous tirer une dizaine de bolées.  Ah ah! ma pt-ite cousine quià si bonne mine je t’assure. Car pour continuer le chemin j’en avons grand besoin (bis). 

5ème couplet

Ceux qui aiment bien embrasser les jeunes filles de la contine. Ceux qui aiment bien parler fleurette et faire des amourettes. Ce sont d’après c’que l’on raconte ls gâs de Bourg.des. Comptes. Se promenant tranquillement ils disent a leur mi tendrement. Tiens Marie ma petite chérie Viens. Du côté du Gailieu se promener dans les chemins creux. Ah ah Viens Marie ma petite chérie Viens. Parmi les verts buissons chercher des nids de pinsons (bis).

6ème couplet

En arrivant à Saint-Senoux on tombe dans un trou. Mais ce qu’il y a d’épatant ce sont les habitants . Toujours occupés à chasser , ils sont tous braconniers. Et dans ce tout petit pays y a pas besoin de permis. Pour chasser la perdrix on se passe même de fusil.  Viens Ernest mon vieux Ernest viens. La bas sur la rivière du côté de la Molière. Ah oh vient Ernest mon vieux Ernest viens Y a du bon gibier d’eau qui fera du bon fricot (bis). 

7ème couplet

Si vous voulez bien rigoler allez donc à Laille. Les filles et les gâs du bourg ne sont pas libres le jour Mais quand vient le soir après souper c’est du côté de la forêt qu’ils vont sauter les haies en chantant en dansant ils se redisent tous qu’il fait bon ah qu’il fait bon valsez. Au bon son du violon où de l’accordéon.  Ah qu’il fait bon ah qu’il fait bon dansez quand quatre beaux yeux bleus rendent deux cœurs heureux. Précisons que nous ne connaissons pas la date ni l’auteur de cette chanson.

Une réflexion sur “Chanson de Guichen « air Vieux Poupoule »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *