Métiers de bouche

Petite histoire de la boulangerie.

Les hommes préhistoriques mélangeaient déjà les céréales à de l’eau et mettaient cette bouillie à sécher au soleil. C’est l’invention du four qui fut déterminante chez les Égyptiens puis chez les Grecs. Si Dagobert 1er, en 630, pose les bases réglementaires de la fabrication du commerce du pain, il faut attendre 1200 pour que Philippe Auguste autorise les boulangers à construire leur four chez eux. C’est au XIIe siècle qu’est apparu le nom de « boulanger » (du picard boulenc : « celui qui fabrique le pain rond »). Avant, on parlait de « talmelier » (de « tamiser », pour la farine, ou bien de « taler » pour le pétrissage). A la fin de la période médiévale, la réglementation prend vraiment forme : les boulangers doivent apporter leur pain à la halle les jours de marché et ne peuvent faire que deux types de pain (même poids, même farine et même prix): l’un de 4 deniers, et l’autre de 2. On décida ensuite que le prix du pain serait indexé sur le prix du blé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *