Les multiples vies du Moulin Neuf

Le moulin Neuf

Les multiples vies du Moulin Neuf

Au fil du temps,l’histoire de ce moulin vous est contée par l’association du patrimoine historique de Guichen Pont-Réan.

Le Moulin de la Grésillonnais (ou Grézillonnaye), dit Moulin Neuf, se situe à environ 4 km au sud-est du bourg. Il se tient fièrement sur les berges du Canut, à 5 km en amont du Pont du Bignon, en aval du lieu-dit de la Grésillonnais et du moulin du Freu (à 2 km). Lors de sa construction, vers 1845, il s’appelait tout simplement le Moulin du Canut.

Comme de nombreux moulins à eau, sa vocation était la fabrication d la farine? Cette petite minoterie marchait par intermittence : c’est une chute d’eau qui, lors de la saison des pleines eaux, lui permettait de fonctionner. Continuer la lecture →

La rue Luc Urbain

2018 Reflet Août/Septembre

Quelle est l’histoire de ce personnage qui a donné son nom à l’ancienne rue de la Poste de notre Commune? Petit voyage dans le temps avec l’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan.

La rue Luc Urbain se situe près du rond-point de la Mairie, entre la rue du Commandant Charcot et du Général Leclerc. Elle a été nommée par une délibération du Conseil municipal en 1956.
Luc Urbain du Bouëxic Comte, naît en 1712 à Fougères. Sa famille a ses racines à Guichen : son grand-père, Luc du Bouëxic, est le premier seigneur de Guichen à habiter au Manoir de la Grésillonnaye, avec sa femme Mari Bohio. Son père, décédé à Guichen, est inhumé dans l’église. Continuer la lecture →

Ouvrage : les victimes de guerre de Guichen Pont-Réan

Cet ouvrage est le fruit d’un travail de plusieurs années sur les noms des victimes de guerre de notre commune.

La première partie est d’ores et déjà disponible.

Que contient cette première partie ?

Nous nous sommes concentrés sur les noms des poilus figurant sur les monuments au morts de la commune. Vous trouverez une liste des soldats par ordre chronologique, les replaçant dans le contexte du conflit.

Nom, naissance, emploi, cause et lieu du décès de chaque soldat y est précisé.

Comment l’obtenir ?

Si vous souhaitez le recevoir par la poste, des frais de port seront ajoutés.

Si vous êtes intéressé, remplissez le formulaire ci-dessous.

Le monument aux morts de Guichen

monument aux morts

Patrimoine de Guichen

Saviez-vous que le monument aux morts de Guichen avait été déplacé? L’association « Patrimoine historique de Guichen – Pont-Réan » nous dit tout!

10 juin 1920. Les cloches retentissent dans la douceur de la matinée. Une foule inhabituelle traverse les rues pour rejoindre l’église. Le rendez-vous a été annoncé depuis quelques semaines : on inaugure aujourd’hui le monument aux morts posé face à la Mairie il y a quelques jours déjà (à l’angle de la rue du Général Leclerc et du Boulevard Edet. Continuer la lecture →

Le village de Gai-Lieu

2018 Reflet Avril/Mai

Coin de promenade prisé dès l’arrivée du printemps, Gai-Lieu a une riche histoire! L’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan vous guide, au fils du temps, dans ce village de notre Commune.

Le village de Gai-Lieu se situe sur la rive droite de la Vilaine à environ 7 kilomètres au sud-est du bourg de Guichen, à la limite de Bourg-des-Comptes et de Saint-Senoux . On y accède par une route goudronnée qui longe la Vilaine. Sur la droite de la maison de l’éclusier, des repères indiquent le niveau de l’eau relevé lors des inondations passées. Le pont en planches à proximité de l’écluse permet aux piétons d’atteindre l’autre rive. De ce côté , le plan d’eau avec sa chute d’écume blanchâtre bruyante est impressionnant. Un pont flottant placé sur sur la traversée permet d’accéder à Bourg-des-Comptes.

Au recensement de 1911, Gai-Lieu compte 18 habitants, on y exerce les métiers de cuisinière, cultivateur, femme de chambre, jardinier, éclusier, cocher.

Le château de Gai-Lieu date de la fin de du XVIIe siècle. Il a été édifié par Claude Marbeuf, Abbé de Langonnet, président à mortier »au Parlement de Bretagne. Il devient propriétaire, puis construit une chapelle, dans la cour, en l’honneur de Saint-Claude, son saint patron. Décédé le le 3 avril 1724 au Gai-Lieu, l’abbé fut inhumé dans l’église de Guichen.

Nommé le Gaillou jusqu-au XVIe siècle, ce manoir a aussi été appelé le Gai-Lieu ou Gay-Lieu au XVIIe, puis le Guélieu au XVIIIe.

*L’office de président à mortier est l’une des charges les plus importantes de la justice française de l’Ancien Régime. Ce sont les magistrats principaux des institutions de justices les plus hautes.

Contacts: deshayes-joel@orange.fr – aphgpr.wordpress.com

Commentaires: un correspondant guichenais nous informe:

La Bénédiction de la Chapelle de Gaylieu eu lieu le 08 Mars 1704 au Gay-Lieu en Guichen.

Une chronologie de Guichen Pont-Réan

La Grande rue à Guichen

PATRIMOINE

Une chronologie de Guichen Pont-Réan

L’association Patrimoine historique de Guichen Pont-Réan a été crée en juillet 2011 par Joël Deshayes, Président. Aujourd’hui, les recherches ont avancé. Reflet relatera régulièrement le fruit de cet travail à travers cette nouvelle rubrique ‘’patrimoine’’. En guise d’introduction, commençons par un modeste chronologie de notre commune. Les profondes vallées de la Vilaine ont façonné une même entité géologique sur les communes de Guichen et Laillé. On y trouve nos célèbres Trilobites Guichenia, vieux d’il y a 250 millions d’années. Beaucoup plus tard, – env. 5000 ans av. J-C., apparaissent les premières constructions de monuments mégalithiques : menhirs, caims, tumulus. Arrivent les celtes (ou gaulois) aux environs de -600 av J-C, suivis des bretons en provenance des îles britanniques, vers leVe et VIe siècle. Dans la région guichenaise, ces réfugiés s’avancent à l’est de la Vilaine, et la moitié de notre département prend le nom de Poutrecoët, ‘’le pays dans les bois’’ Quand à Guichen, il se prononce gi-chen qui vient du breton ‘’gwik’hen’’ (vieux bourg). Son nom évoluera en Guischen (1101, en Guichenuin (1122), en Guichein (1185), et enfin Guichen à partir de 1271. Au premier siècle après J-C, c’est l’occupation romaine. A partir de là, l’histoire de Guichen est marquée par quelques anecdotes : En 1592, Le duc de Mercoeur s’empare de la forteresse de la Massais, il restera 3 semaines à Pont-Réan. En 1678, la seigneurie est remaniée pour Luc Urbain du Bouëxic par la réunion des trois domaines de la Grézillonais, des Huguttières et de la Lande. Son petit fils, Luc Urbain, devient un célèbre amiral, il se distingue sous Louis XVI à la guerre d’Amérique et lors de divers combat sur mer. En 1767, le pont gallo-romain de Pont-réan est reconstruit en pierres. En 1791, après la révolution, la commune de Guichen est officiellement créée notre premier maire est M. Trochu. Cette chronologie proposée est ouverte à toute remarque constructive, n’hésirez pas à nous faire part de vos éventuelles suggestions.

Contact: deshayes-joel@orange.fr

http://aphgpr.wordpress.com

A notre: Ven 21/09: conférence sur ‘’Luc Urbain’’ //patrimoine historique de Guichen Pont-Réan, Espace Galatée. Tél: 02 99 05 37 83

Pont-Romain

Image

Le Pont au Moyen-âge.
Autour du pont actuel.
Le nom de Pont-Réan

ÉVÉNEMENT 250 ans du pont

En 2017, le pont fêtera ses 250 printemps! Un événement que les commerçants de Pont-Réan et la Commune ne comptent pas rater.  »Les 16 et 17 septembre prochain, le patrimoine européen sera mis à l’honneur comme chaque année, l’occasion est donc trouvée pou fêter l’anniversaire de notre monument historique. .  »Les commerçants de Pont-Réan proposeront des animations toute la journée du samedi, annonce Stéphanie Tarlet, présidente de l’association – Tous sur le Pont. Défilé, musique , lumières…, beaucoup de surprises attendent les visiteurs. Un événement d’envergure qui se prépare dès à présent .  »Toutes les personnes qui souhaitent rejoindre pour donner vie à ce projets sont les bienvenus. Nous nous réunirons le 14 avril à 20 heures au Complexe Henri Brouillard, nous vous invitons à participer à ce rendez-vous pour découvrir le programme de cette journée!. Contact: 02 99 42 23 61.

Glossaire, mais aussi Acronymes avancent.

Nous parlons très souvent en langage des abréviations de mots (   ) qui ne sont compréhensibles que par les connaisseurs du même groupe. dans cet article, je regroupe ces mots avec une explication claire.

A

A. C. C. A. : Association Communale de Chasse Agréée de GUICHEN.

A. E. P. E. C. :

A. F. R. :

A. M. I. : Association Musicale Intercommunal.

A. F. N. :

A. R. I. C. :

A. S. R. P. R. :

U. N. C. : Union des Anciens Combattants.

B

Baldaquin: C’est une sorte de dais; ouvrage d’architecture qui sert au couronnement à un autel

Baptistère: c’est un petit édifice où l’on baptisait.

C

Calendrier (le) : année commençant à Pâques, en 1566, le premier jour de l’an fut le 14 avriL, en 1567, l’année commença au 1er janvier, conformément à l’édit royal de janvier 1563, enregistré au Parlement en janvier 1567.

C. D.

Chef-lieu: correspond à la ville principale d’un département, d’un canton.

C. H. S. P. :

C. I. C. A. S. :

C L A D : Comité Local d’Animation et de Développement.

C.L.S.H.: Centre de Loisirs Sans Hébergement.

Coutume: (le mot) employé pour désigner les droits d’entrées et d’étalage aux foires et marchés de la contrée.

C. P. A. M.

C. R. I. C. : Comité de Relations Internationales du Canton de Guichen.

D

Dais: tenture, ouvrage élevé au dessus d’un autel.

Desservant : prêtre qui dessert une paroisse, une chapelle.

Dîme : impôt payé à l’église, égal au dixième ou au sixième de la récolte.

 

D. D. E. :

E

Enfeu : niche funéraire dans le mur d’une église.

F

Fabrique : assemblée élue par le ‘’général’’ pour le représenter et gère les biens communs.

G

G. A. P. P. : Groupe d’Aide Psyco-Pédagogique.

GWEN HA DU: Traduction littérale: blanc et noir. Drapeau dessiné en 1925 par Morvan MARCHAL. Les bandes horizontales symbolisent les 9 évêchés de Bretagne. Les hermines rappellent l’emblème des Ducs de Bretagne.

H

Hardes : habits

L

Lieue: c’est une mesure linaire d’environ 4 km.

M

Marguiller : sacristain, gérant le patrimoine d’une paroisse, nom donné à chacun des membres pris dans la fabrique pour composer un bureau sous les titres du syndic, secrétaire et trésorier.

O

O. E. V. P.

P

P. A. I. O. : (Permanence d’Accueil, d’Informations et d’Orientation).

Pardons: pèlerinages religieux, occasions des fêtes populaires en Bretagne.

P.A.T.: Un Pays d’Accueil Touristisque est un territoire animé par une sructure intercommunale qui associe élus, professioonnels et associations autour d’un programme de développement pluriannuel, établi à partir d’un diagnostic, pour promouvoir un tourisme durable et de qualité. Le pays des vallons de Vilaine ait partit du PAT des Portes de Bretagne. Continuer la lecture →

Joël Deshayes se consacre à l’histoire de Guichen

Joël Deshayes dans son bureau dont les étagères débordent de livres et documents.

Joël Deshayes se consacre à l’histoire de Guichen

Guichen – Joël Deshayes se consacre à l’histoire du Pays de Guichen. Portrait – Joël deshayes, 6 ans, retraité de la Générale des Eaux depuis sept ans. Il a emménagé à Guichen ily a deux ans. Ancien technicien à domicile, il en gardé le goût du contact avec les gens. Il s’est investi dans le milieu associatif pour la protection du patrimoine, mais aussi dans le domaine du handicap. Depuis toujours, il s’intéresse à tout ce qui touche au patrimoine. »il n’est pas évident de donner une définition précise du patrimoine. Pour moi, cette notion, cette notion fait référence à des objets, des bâtiments, des sites remarquables, des traditions, du savoir-faire et l’histoire en général . Le patrimoine touche aussi au plus intime de chacun: nos souvenirs et nos origines. J’y mets également une notion de transmission qu’il est nécessaire de sauvegarder, d’enrichir par des recherches et de partager à notre tour » Continuer la lecture →

Joël Deshayes, passionné d’histoire locale.

Image

Joël Deshayes, passionné d’histoire locale   »Le passé éclaire le présent et prépare l’avenir »

 »Loin d’un simple souvenir, le patrimoine est un compagnon de route, pour les hommes d’aujourd’hui et de demain ». Créée le 5 juillet 2011 par Joël deshayes, passionné d’histoire locale, ancien bibliothécaire de l’Association gacilienne de protection du patrimoine historique, l’Association du patrimoine de Guichen Pont-Réan s’est donné comme objectif de  »rechercher, répertorier, protéger, faire connaître le patrimoine historique de Guichen Pont-Réan, de le transmettre, de le sauver de l’oubli, de l’indifférence et de la destruction ». Elle s’intéresse ainsi au patrimoine bâti (du four à pain aux châteaux, des lavoirsaux oratoires, aux vieux métiers, à la toponymie des villages ou encore aux grans hommes comme le marin Luc Urbain du Bouexic  (mort en 1790) après avoir passé 55 ans de sa vie en mer,ou l’avaiteur Hervé Bougault, mort pour la France en 1940… L’association compte éditer des brochures , mettre en place des circuits historiques, créer un journal et peut-être un musée… Ouverte à tous, elle accueille avec reconnaissance tous les documents  qui peuvent la guider dans son travail de mémoire. Contact: deshayes-joel@orange.fr http://aphgpr.wordpress.com

Article paru dans Destination – Journal d’information – Avril 2012 – n°24 Des Pays des Vallons de Vilaine