Chemin du Boël près de ce village

Chemin du Boël

La route s’arrête près du fleuve la Vilaine. On distingue à peine l’écluse.

En quelle année date cette vieille carte postale?  On reconnait comme étant le moulin du Boël tout au fond à droite. Celui situé sur la commune de Bruz. On a tendance à dire que ce moulin appartient à la commune de Guichen sans précisions. La Vilaine sépare la commune de Bruz et la commune de Guichen. On ne voit pas la ligne de  chemin de fer. Vous avez des informations sur ce lieu du Boël ! Contactez-nous pour partagez. 

 

Rue Angélique

Rue Angélque

Cette rue se situe à l’est du bourg de Guichen dans le village dénommé le Domaine des Grées. Un quartier dont les rues et allées portent le nom d’épices. 

La plante

L’angélique est une plante aromatique, on utilise les pétioles et tiges en pâtisserie et confiserie sous forme de fruits confits. Les feuilles tendres peuvent servir de condiment aux salades et potages.

L’angélique, dite « herbe des anges » doit son nom à ses prétendus vertus magiques.

Les médecins de la Renaissance la surnommaient « racine du Saint-Esprit », à cause  » de ses « grandes et diverses propriétés contre de très graves maladies ».

Le prénom

On trouve le nom d’Angélique comme prénom féminin. Très rarement porté comme prénom masculin.

Citons quelques prénoms de grandes dames :

Angélique de CORA (1377-1435), jeune veuve d’à peine 18 ans,  entre chez les Franciscains, participe à la fondation d’une centaines de monastères.

Angèlique ROUSSET (dite soeur Marie du Saint-Esprit), l’une des 16 carmélites du couvent de Compiègne condamnées à mort en 1794 par la Terreur.

Marie Angélique DUCHEMIN, (militaire) première femme décorée de la Légion d’honneur en 1851.